Menu Home

Social

Comment savoir si une page a acheté des likes?

 

Il faut savoir que, de nos jours, tous les comptes facebook ont pour membres des faux-comptes.

C’est une chose quasi-automatique sur toutes les pages Facebook.

Il devient alors difficile de savoir quelles sont les pages qui ont eu recours à l’achat de likes. De nombreux sites permettent d’acheter des likes facebook, comme par exemple quality-fans, site français connu dans le domaine.

Pourtant, il y a plusieurs moyens de les identifier, comme cet article tentera de le démontrer.

Comment fonctionnent les faux-comptes facebook ?

Il est possible de classer les faux utilisateurs en plusieurs catégories, afin de pouvoir mieux les identifier :

  • Bots : n’ont pour rôle que d’aimer des pages. Peuvent être générés par dizaines de milliers, mais sont très facilement détectables
  • Les utilisateurs « clickfarm » : ces profils sont gérés par des personnes réelles, mais ne représentent en vérité pas de vraies personnes. En effet, les gérants de ces comptes rentrent de fausses informations et s’occupent ensuite d’aller aimer un maximum de pages en échange d’un faible revenu.
  • Salariés : ce type d’utilisateurs est similaire que les utilisateurs clickfarm, à l’exception que les profils gérés représentent réellement les personnes derrière l’ordinateur. Là encore, ils sont payés un salaire de misère pour aimer des pages. Ce sont les faux-comptes les plus difficiles à identifier
  • Utilisateurs désintéressés : cela correspond à des anciens consommateurs, ou à des personnes qui ont peu d’intérêt pour votre activité. Ces utilisateurs ne sont pas réellement des faux-comptes, mais il ne représente pas de potentiel pour vous. Il vous sera donc utile de les considérer comme indésirables.

Vous l’aurez donc compris, la principale cause qui fait exister ces faux-comptes est l’argent que cela génère.

Il permet à des personnes vivant dans le tiers-monde de pouvoir s’assurer un petit revenu supplémentaire. Et il est malheureusement difficile de résoudre ce problème à la source.

Comment identifier ces comptes polluants ?

Lorsque vous commencerez la promotion de vos activités sur Facebook, il y a de grandes chances que vous interagissiez avec un faux-compte.

Il sera alors pour vous essentiel de savoir les identifier, afin de rendre votre page plus crédible, et à terme mieux référencée. Les moteurs de recherche apprécient particulièrement les pages des réseaux sociaux qui sont dépourvus de ce type de compte.

Dans un premier temps, essayez d’analyser le contexte environnemental de la page en question.

S’il s’agit, par exemple, d’un commerce local proche d’une agglomération de 30 000 habitants, il serait très suspect que sa page Facebook fasse adhérer des centaines de milliers de membres.

Pensez à la crédibilité de votre interlocuteur. Faites également attention à la localisation de la page, et de celle des membres de celles-ci.

Si vous constatez une trop forte différence géographique, alors vos doutes ont de grandes chances d’être fondés. Vous pouvez également vous intéresser à la progression récente de la page sur le réseau social, ainsi que regarder les autres réseaux sociaux sur lesquels l’auteur de la page indique être présent.

Vous pourrez comparer ainsi le nombre de ses membres, et voir si ceux-ci sont à peu près similaires.

Cherchez également des traces de spams dans les commentaires des publications de cette page.

Les réseaux sociaux a connaitre en 2015

Des entreprises aux particuliers, des millions de personnes utilisent chaque jour des réseaux sociaux et des plateformes émergentes pour des raisons personnelles ou utilitaires. Pour améliorer vos connaissances de ces outils incontournables de marketing, voici les cinq réseaux sociaux et les quatre plateformes émergentes incontournables.

Les Cinq majors

Facebook et YouTube ont la préférence de 89% des marques (Source: La Factory NPA) et 75% des marques ont choisi d’être sur Twitter en plus des deux autres précitées. Ces réseaux sociaux sont un énorme marché en perpétuelle évolution avec l’intégration constante de nouvelles plateformes, de nouvelles applications qui se portent de plus en plus sur le mobile. Pour tirer le maximum de profit des réseaux sociaux et de leurs offres publicitaires payantes, les marques doivent ainsi mettre en place de véritables stratégies de marketing en ligne. Le ciblage très pointu des utilisateurs par ces réseaux sociaux est un atout majeur pour la politique de marketing en ligne des entreprises.

  1. Facebook: la plateforme incontournable

Facebook est le réseau social le plus populaire dans le monde mais aussi en France avec plus de 26 millions d’utilisateurs actifs mensuels, dont 17 millions via des téléphones mobiles. Près des deux tiers des internautes en France ont un profil Facebook. Ses offres publicitaires très ciblés offrent aux entreprises un espace marketing de premier ordre, quand elles n’achetent pas leurs likes. D’ailleurs, 76% des recettes publicitaires de Facebook dans le monde au deuxième trimestre provenaient des appareils mobiles, qui constituent son principal moteur de croissance.

logo facebook

facebook reste toujours le numero 1

  1. Twitter: du relationnel avant toute chose

Comme Facebook, mais bien loin derrière, Twitter est surtout utilisé sur les Smartphones. Même si Twitter peine à trouver un modèle de financement viable, ce site de microblogging reste le plus important pour la relation client en permettant aux marques de répondre rapidement aux demandes de leurs prospects et de leurs clients. Avec son format Twitter Card, qui offre des contenus enrichis, elle propose des formats publicitaires originaux (Tweets sponsorisés, comptes sponsorisés, etc.).

logo twitter

  1. YouTube: TrueView, un format publicitaire idéal

Bien que les internautes visionnent le plus souvent les publicités humoristiques, la vie des « People », les concerts pop et les petits films d’animations, c’est néanmoins la plateforme idéale pour diffuser sa vidéo (Spot TV, film viral, marques, musique, etc.). TrueView est le format phare de YouTube (Propriété de Google depuis 2006). Avec ce système, l’annonceur ne paye que lorsque sa vidéo est effectivement regardée et non pour chaque impression. Avec les outils d’analyse de YouTube, l’annonceur peut cibler les internautes intéressés par son produit.

youtube ordinateur

Youtube, toujours une des plateformes les plus visitées

 

  1. Instagram: photos partagés et générateur de….dollars

Malgré une audience dix fois inférieure à celle de Facebook, Instagram affiche un taux d’engagement 60 fois supérieur, de quoi attirer les annonceurs. Selon le bureau d’étude américain eMarketer, les 70 millions de photos partagées dans le monde chaque jour sur Instagram devraient générer près de 600 millions de dollars (534 millions d’euros) de recettes publicitaires cette année et 20,8 milliards de dollars en 2017.

logo-instagram

  1. LinkedIn : premier site de réseau social B2B

LinkedIn est le premier site de réseau social d’entreprise à entreprise (B2B) avec 135 millions d’utilisateurs actifs dans plus de 200 pays. Des listes d’empois aux groupes d’intérêt, il est important pour une entreprise d’avoir un profil constamment mis à jour qui peut être consulté par d’autres. C’est devenu ainsi un outil clef pour développer sa marque, recruter, prospecter et publier des contenus.

logo-linkedin

 

Les quatre plateformes émergentes

 

  1. Snapchat: pour cibler les jeunes

Avec 71% des utilisateurs qui ont moins de 25 ans, Snapchat est le réseau social des jeunes. Cette application permet d’envoyer photos et vidéos qui sont effacés au bout de quelques secondes. La publicité coûte très cher sur ce support et est très éphémère.

 

  1. Pinterest : épingles sponsorisées

Sur Pinterest, le seul format publicitaire disponible est les épingles sponsorisées. Cette plateforme, utilisée à 80% sur mobile, permet ainsi d’épingler des images sur des tableaux thématiques. Ces épingles sponsorisées permettent de cibler les utilisateurs selon leur localisation, leur genre et leur intérêt.

  1. Vine : ludique

Vine, service de partage de vidéos, offre des contenus humoristiques et ludiques. Les annonceurs doivent cependant ne pas proposer des contenus trop promotionnels qui pourraient être assez mal perçus par les utilisateurs.

 

Periscope : une appli de « Live stream »

Cette application permet de filmer et de diffuser du contenu en temps réel à partir de son Smartphone tout en parlant avec d’autres utilisateurs. Cette récente application, rachetée par Twitter, atteint déjà un million d’utilisateurs. Il n’existe pas cependant d’offre publicitaire sur cette plateforme.